Le partage des pouvoirs entre le président et le premier ministre sous la Ve République

Le partage des pouvoirs entre le président et le premier ministre sous la Ve République

  • Auteur(e): Antonin-Xavier Fournier
  • Dossier: Hors-dossier
  • Type: Article

Extrait

Étrange gouvernement que celui de Ve République, vu d’un pays et d’une province étroitement liés à la tradition parlementaire britannique. L’observateur néophyte aurait d’ailleurs bien des difficultés à savoir qui fait quoi au regard de la Constitution d’octobre 1958. Car si au Québec et au Canada le pouvoir exécutif est l’affaire d’un seul homme, le premier ministre, en France l’exécutif est dualiste, c’est-à-dire sous la direction d’un président et d’un premier ministre. Ainsi, à la lecture des titres II et III de la Constitution, le président (art. 5) « assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’État » et le gouvernement, sous la direction du premier ministre, « détermine et conduit la politique de la nation » (art. 20 et 21). Par ailleurs, si le président est le chef des armées (art. 15), c’est pourtant le premier ministre qui est« responsable de la défense nationale » (art. 20 et 21) et c’est aussi son gouvernement qui « dispose de la force armée ».

Consulter l'article (via Érudit)