Jean Lamarre, Les Canadiens français et la guerre de Sécession, 1861-1864. Une autre dimension de leur migration aux États-Unis, Montréal, vlb éditeur, 2006, 191 p.

Jean Lamarre, Les Canadiens français et la guerre de Sécession, 1861-1864. Une autre dimension de leur migration aux États-Unis, Montréal, vlb éditeur, 2006, 191 p.

  • Auteur(e): Michel Cordillot
  • Dossier: Hors-dossier
  • Type: Compte rendu

Extrait

La Guerre de Sécession est le sujet d’histoire des États-Unis qui a suscité le plus de recherches et de publications. On estime à plusieurs dizaines de milliers le nombre des livres qui traitent d’un sujet se rapportant directement à cette question, et plusieurs centaines d’autres continuent à paraître bon an mal an. C’est dire à la fois l’importance que cette expérience traumatisante garde aux yeux des Américains, mais aussi la capacité des historiens à imaginer sans cesse de nouvelles approches permettant d’explorer des pistes nouvelles et de retoucher, et parfois réviser, notre compréhension globale de l’événement. Avec cet ouvrage court mais dense, Jean Lamarre s’inscrit pour sa part dans le courant historiographique qui a vu depuis le début des années 1990 les spécialistes de l’histoire sociale se réapproprier une question qu’ils avaient quelque peu eu tendance à négliger au cours des décennies précédentes.

Consulter l'article (via Érudit)