Warren I. Cohen, America’s Response to China : A History of Sino-American Relations, 6e édition, New York, Columbia University Press, 2019 (1970), 343 p.

Auteur(e): Xavier Larkin-Doucet
Dossier: Hors-dossier
Type: Compte rendu

Extrait

À la fin de chaque décennie depuis 1970, le professeur émérite d’histoire à l’Université du Maryland Warren I. Cohen publie une nouvelle édition de son ouvrage de synthèse intitulé America’s Response to China : A History of Sino-American Relations qui, dès la première édition, s’est imposé en tant que véritable incontournable de l’historiographie des relations sino-américaines. Résumer avec tant de minutie plus de deux siècles d’échanges bilatéraux entre ces deux sociétés foncièrement différentes dans une monographie d’à peine plus de 300 pages relève pratiquement de l’exploit. La sixième édition de cette étude phare, qui intègre désormais une discussion détaillée des années de la présidence de Barack Obama et un bref survol des deux premières années du mandat du président Donald Trump, conserve indéniablement toute sa pertinence dans un contexte où les tensions entre les États-Unis et la Chine sont vives.

D’ailleurs, le ton dans la préface de cette plus récente édition publiée en septembre 2019 s’inscrit dans cette lignée en étant nettement plus pessimiste que celui de l’avant-propos de l’édition antérieure publiée en 2010 : « I write now, in the fall of 2018, with great concern about the future of Chinese-American relations. As I observe China’s rise, […] Xi Jinping’s willingness to take risks unimaginable to his predecessors – and the incompetence of the Trump administration – I must fear that we will stumble into armed conflict before I get to the seventh edition » (p. ix).

Consulter l'article (via Érudit)


Imprimer