Harold Bérubé, Unité, Autonomie, Démocratie. Une histoire de l’Union des municipalités du Québec, Montréal, Les Éditions du Boréal, 2019, 388 p.

Auteur(e): Jonathan Duchesne
Dossier: Hors-dossier
Type: Compte rendu

Extrait

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) a fait appel à Harold Bérubé, professeur d’histoire de l’Université de Sherbrooke, pour dresser un bilan de ses 100 ans d’existence. Bien que les travaux de l’historien tournent autour de la façon dont les villes sont gouvernées par les élus, les structures évolutives de l’appareil municipal demeurent également un objet d’étude cher à Bérubé. Plus largement, par l’entremise des acteurs importants du monde municipal, l’historien cherche à comprendre les dynamiques de pouvoir ordonnant la société québécoise. Dans Unité, Autonomie, Démocratie. Une histoire de l’Union des municipalités du Québec, le lecteur est engagé dans les transformations de l’UMQ de sa fondation en 1919 jusqu’aux débuts des années 2000.

Si l’historien aborde plusieurs thématiques, généralement en début de chapitre, ce sont les négociations entre les dirigeants de l’UMQ et les élus provinciaux québécois qui sont au coeur de cet ouvrage. Trois thèmes sont privilégiés par l’auteur, soit la difficile union entre les municipalités ayant différents enjeux, l’autonomie idéalisée du monde municipal face au pouvoir provincial et la démocratie défaillante du système politique municipal. Quant aux sources, elles proviennent essentiellement des archives de l’UMQ.

Consulter l'article (via Érudit)


Imprimer