Page couverture du BHP

Comment des think tanks progressistes ont tenté de combler le retard de la gauche dans la « guerre des idées » aux États-Unis : le Progressive Policy Institute et le Center for American Progress

Auteur(e): Christophe Cloutier-Roy
Dossier: Think tanks : les métamorphoses des conseillers politiques depuis 1970. Canada, États-Unis, Chine
Type: Article

Résumé

Aux États-Unis, l’influence politique des think tanks conservateurs a été grandement étudiée par les chercheurs, qui ont accordé moins d’attention aux think tanks progressistes. Dans cet article, nous nous intéressons au Progressive Policy Institute et au Center for American Progress. Nous revenons sur leur contexte de création, nous décrivons les tactiques employées pour faire leur place dans le marché des idées et nous analysons l’influence qu’ils ont eue auprès d’administrations démocrates. Nous montrons que la création de ces centres de recherche répond à un contexte politique marqué par une prépondérance des idées conservatrices. Ces think tanks libéraux ont ainsi pour raison d’être, dans un premier temps, de redonner leur place aux idées libérales et, dans un second temps, de proposer une feuille de route au Parti démocrate afin de reprendre le pouvoir à la Maison-Blanche.

Consulter l'article (via Érudit)

Imprimer