Page couverture du BHP

La république apprivoisée

Auteur(e): Godefroy Desrosiers-Lauzon and Greg Robinson
Dossier: La république apprivoisée: racisme et institutions dans l'histoire des États-Unis
Type: Présentation de dossier

Extrait

Les cinq articles de ce dossier spécial sur l’histoire politique des États-Unis résultent d’un appel à contributions lancé en mars 2016. Les manuscrits retenus portant sur les relations étrangères des États-Unis ont paru dans le Bulletin d’histoire politique au printemps 2018 ; ceux qui se trouvent ici sont consacrés à l’histoire politique intérieure ou « domestique ». Les responsables de ces deux dossiers tiennent à remercier ici l’équipe du Bulletin pour la rigueur de son travail[1].

Ces cinq articles témoignent de recherches récentes sur au moins trois objets d’étude historique majeurs : le rôle de la connaissance – particulièrement celle des intellectuels et leurs institutions – et de la mémoire historique dans la définition des enjeux politiques et sociaux ; le caractère politique (politics) des politiques (policy) de sécurité ; et le caractère déterminant du racisme tout au long du XXe siècle américain jusqu’à aujourd’hui. Ce dernier objet, central aux textes de Robinson, Séguin et Wingender, est évidemment brûlant d’actualité et structure tout ce qui s’écrit sur l’histoire des États-Unis depuis des décennies. Ce texte de présentation-ci n’y échappe pas, ainsi nous commencerons par rendre justice en premier lieu aux deux autres objets, puisque le racisme est le proverbial éléphant dans… toutes les pièces.

Consulter l'article (via Érudit)


Imprimer