La poursuite d’un dialogue fragile : René Lévesque et la communauté juive du Québec (1960-1976)

Auteur(e): Jean-François Beaudet
Dossier: Discours politiques et mobilisations citoyennes
Type: Article

 

Extrait

 Au cours de la Révolution tranquille, la communauté juive sera confrontée aux profondes mutations des cadres sociopolitiques et économiques de la société québécoise. Devant les grands revirements de cette période charnière et avec la montée du nationalisme québécois, la communauté juive se doit de réviser ses relations avec une majorité francophone qui s’affirme et revendique plus d’emprise sur ses destinées. De même, dans leur quête nationale, plusieurs Québécois francophones se doivent de revisiter leurs relations avec les Juifs qui ont été teintées, dans les années 1930, d’un antisémitisme véhiculé par certains membres des élites clériconationalistes et intellectuelles canadiennes-françaises. 

Consulter l'article (via Érudit)


Imprimer