Censure et surveillance de la presse socialiste au Québec (1918-1920) : le cas du journal Labor et de son éditeur Isidore Boltuck

Auteur(e): Mathieu Houle-Courcelles
Dossier: Discours politiques et mobilisations citoyennes
Type: Article

 

Extrait

La Première Guerre mondiale a eu un impact considérable sur les relations entre l’État et le mouvement ouvrier au Canada. Tout au long du conflit, des voix s’élèvent à gauche pour dénoncer les effets de la guerre sur la classe ouvrière. Si la révolution d’Octobre ravive l’espoir des militantes et des militants socialistes, elle sème l’inquiétude au sein de la classe dirigeante canadienne. Au mois d’octobre 1918, un corps expéditionnaire de 4200 hommes est envoyé dans la région de Vladivostok en Sibérie pour soutenir les efforts des forces contre-révolutionnaires de l’amiral Kolchak. Les soldats dépêchés par le Canada y rejoignent ceux déployés par plusieurs pays, dont la Grande-Bretagne, la France et les États-Unis.

Consulter l'article (via Érudit)


Imprimer