Jean-Clément Martin et Laurent Turcot, Au coeur de la Révolution. Les leçons d’histoire d’un jeu vidéo, Paris, Vendémiaire, 2015, 144 p.

Auteur(e): Christian Legault
Dossier: Hors-dossier
Type: Note de lecture

 

Extrait

On se souvient de la sortie du jeu vidéo Assassin’s Creed Unity en novembre 2014, notamment lorsqu’une grande polémique surgit à la suite des critiques dans plusieurs médias. Jean-Luc Melenchon, député européen et leader du Front de gauche, dénonça vigoureusement l’image que le jeu projeta de la Révolution française; une vision de violence faisant particulièrement de Robespierre un monstre assoiffé de sang1 . Les deux historiens ayant été embauchés comme consultants, Jean-Clément Martin, professeur à l’Université de Paris 1 panthéon-Sorbonne et spécialiste de la Révolution française, ainsi que Laurent Turcot, professeur à l’Université du Québec à Trois-Rivières et spécialiste de Paris au XVIIIe siècle, furent jugés en partie «fautifs et responsables» de cette «déformation historique».

Consulter l'article (via Érudit)


Imprimer