Le conflit de 1812 au Canada: histoire de guerre et guerre des histoires

Auteur(e): Roch Legault
Dossier: La Guerre de 1812
Type: Article

 

Extrait

Une étude récente demandait aux Canadiens d’identifier dans le passé l’événement à l’origine du pays. On y lit que «les Québécois ont (…) identifié 1608 comme évènement fondateur. En effet, une majorité de francophones n’ont pas choisi 1867 – bien que c’était le choix le plus populaire). Dans le reste du Canada, 1812 fut le choix de près d’un cinquième des Canadiens anglais, tandis qu’environ un Canadien allophone sur huit a choisi la Loi constitutionnelle de 1982. » Il n’est pas étonnant de constater une différence d’interprétation historique dans la société canadienne puisque celle-ci n’est pas homogène. La Guerre de 1812 a été présentée par le gouvernement conservateur du Canada à son bicentenaire comme un événement formateur de la nation canadienne où la population aurait vu d’un même œil le déroulement du conflit et attribué les mérites des sacrifices consentis à l’unanimité. Et si ce n’était pas vrai ? Il est intéressant pour l’historien de découvrir l’origine de ces différences d’interprétation. Nous avons emprunté ce sentier de recherche pour la Guerre de 1812

Consulter l'article (via Érudit)


Imprimer