Marc Bergère, Vichy au Canada. L’exil québécois de collaborateurs français, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2015, 324 p.

Auteur(e): Samy Mesli
Dossier: Hors-dossier
Type: Compte rendu

Extrait 

En 1994, l’ouvrage de Yves Lavertu1 et les articles de Gonzalo Arriaga et Jean-François Nadeau dans Le Devoir révélaient que des miliciens français, accusés d’activités de collaboration et recherchés par la justice de leur pays, avaient réussi à immigrer au Québec à la fin de la guerre. Ces événements remontent à 1948, lorsque Jacques Dugé de Bernonville et plusieurs ex-collaborateurs du régime de Vichy furent démasqués, entraînant une vive polémique sur le sort à réserver à ses exilés, se réclamant désormais des «réfugiés politiques » au Canada

Consulter l'article (via Érudit)


Imprimer