« Plonger au coeur de la crise canadienne » : la pensée politique de Solange Chaput-Rolland dans les années 1960

Auteur(e): Valérie Lapointe-Gagnon
Dossier: L’histoire politique au Québec : un état des lieux
Type: Article

Extrait 

Les historiens se sont intéressés à la pensée politique d’une myriade de figures masculines ; il n’y a qu’à penser à Louis-Joseph Papineau, LouisAntoine Dessaulles, Olivar Asselin, Henri Bourassa, André Laurendeau et Frank Scott, qui se sont tous taillé une place non négligeable dans l’historiographie. Cette figure de l’intellectuel pensant le politique, cependant, se conjugue rarement au féminin. Certes, les choses tendent à changer. À ce titre, Les intellectuel.les au Québec. Une brève histoire paru en 2015 a le mérite d’intégrer des trajectoires féminines trop souvent négligées. Les littéraires Claudia Raby et Chantal Théry ont également contribué à la connaissance des écrits au sujet de l’intellectuelle Jeanne Lapointe. L’historienne Andrée Lévesque s’est quant à elle intéressée aux trajectoires d’Éva Circé-Côté et de Madeleine Parent. Il y a également une pluralité d’ouvrages de qualité en histoire des femmes et sur les mouvements féministes au Québec. Les femmes demeurent toutefois souvent consignées dans ces ouvrages ou dans des numéros spéciaux leur étant consacrés.

Consulter l'article (via Érudit)


Imprimer