1940, la conscription (1re partie)

Auteur(e): Yves Tremblay
Dossier: Hors-dossier
Type: Chronique d'histoire militaire

Extrait

Il y a plus d’un siècle, Robert Borden imposait la conscription aux Canadiens ; il y a 75 ans, William Lyon Mackenzie King leur demandait de libérer son gouvernement d’une promesse de n’en rien faire. Des deux conscriptions[1], les Québécois n’ont retenu que l’émeute de 1918 et le plébiscite de 1942. C’est pourquoi j’aimerais insister ici sur un moment moins connu[2], à savoir la période d’inscription d’août 1940, car elle a une importance, microhistorique si l’on peut dire, qu’il ne faudrait pas sous-estimer.

Consulter l'article (via Érudit)


Imprimer