La présence du Québec au Japon : enjeux autour de la première représentation de la province en Asie

Auteur(e): Miho Matsunuma
Dossier: Hors-dossier
Type: Article

Extrait

En septembre 1973, le gouvernement du Québec a inauguré la Maison du Québec à Tokyo. Elle est la première représentation de la province en Asie et sera élevée au rang de délégation en 1981 et de délégation générale en 1992. Aujourd’hui, c’est la seule délégation du Québec en Asie, ses représentations en Chine, en Corée et en Inde restant toujours au niveau de bureau ou d’antenne[1]. Cet élargissement géographique s’est inscrit dans le développement des relations internationales du Québec depuis le début des années soixante : dans la foulée de la Révolution tranquille, le gouvernement de la province s’est activé en tentant de se faire reconnaître comme nation à l’échelle internationale, et parallèlement il a mis sur pied un ministère qui se charge de ses relations extérieures.

Consulter l'article (via Érudit)


Imprimer