Ginette Chenard, Le Sud des États-Unis. Rouge, Blanc, Noir, Québec, Septentrion, 2016, 664 p.

Auteur(e): Godefroy Desrosiers-Lauzon
Dossier: Hors-dossier
Type: Compte rendu

Extrait 

Titulaire d’un doctorat en science politique, déléguée du Québec à Atlanta, et coprésidente de l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l’UQAM, Ginette Chenard situe d’emblée ce livre selon trois intentions : comme point de vue sur une région « largement méconnue » informé par l’expérience de terrain de son auteur, comme ouvrage scientifique structuré par une importante littérature, et comme une clé nécessaire à la compréhension des États-Unis contemporains.

L’ouvrage atteint ces objectifs, et s’avère une contribution importante (et en français !), à notre compréhension de l’histoire et de la politique étatsunienne. Un exemple suffira : publié avant l’élection historique de novembre 2016, ce livre en explique le résultat imprévu. Sans l’anticiper bien sûr.

Consulter l'article (via Érudit)


Imprimer