Page couverture du BHP

Henry P. Fletcher et Mussolini : l’évolution de la politique étrangère italienne dans le système de Coolidge

Auteur(e): Luca Sollai
Dossier: Les relations internationales des États-Unis
Type: Article

Extrait

Les mémoires de l’ambassadeur américain Henry P. Fletcher[1] contiennent une somme importante de documents sur ses années passées à Rome. La correspondance de Fletcher avec le secrétaire d’État américain Frank B. Kellogg[2] représente le fondement de notre analyse. À travers l’étude des lettres de Fletcher, nous observerons son approche envers l’Italie fasciste et son interprétation de la politique italienne. Il est primordial d’analyser la politique italienne des années 1924-1929 à travers les papiers de l’ambassadeur à Rome pour être en mesure de comprendre quelles étaient les lignes directrices de la politique américaine envers l’Italie fasciste.

Il faut aussi comprendre l’influence que Fletcher a eue dans les relations italo-américaines, et quels étaient les points forts de sa politique par rapport à l’Italie. De plus, on analysera la place de l’Italie dans le « concert de l’Europe », et on essaiera de comprendre si la politique italienne de Fletcher s’accordait avec la vision de l’Europe qu’avait le président Coolidge[3]. Cette étude permet aussi d’appréhender la perception de Benito Mussolini[4] et de sa dictature par les autorités américaines et par la presse, et ainsi de mieux saisir les motifs de préoccupation ou d’approbation de sa politique par celles-ci.

Consulter l'article (via Érudit)


Imprimer