Page couverture du BHP

Éric Bédard, Survivance. Histoire et mémoire du XIXe siècle canadien-français, Montréal, Boréal, 2017, 238 p.

Auteur(e): Martin Lavallée
Type: Note de lecture

Extrait

Éric Bédard est un historien très présent médiatiquement et qui contribue de façon significative à la diffusion de notre histoire sur la place publique. À cet égard, son souci et son travail pour « sortir » l’histoire de son confinement à l’université et la rendre accessible au plus grand nombre méritent d’être salués. C’est ce souci de rendre l’histoire accessible et compréhensible au public profane qui l’amène à chercher des interprétations fortes de notre passé, des interprétations globalisantes qui donnent un sens et qui aident à la compréhension d’une période historique donnée.

Le titre choisi pour son dernier ouvrage, Survivance, est à ce titre évocateur et ce mot englobe à lui seul toute une partie de notre histoire étudiée dans le livre et qui commence à partir de l’Acte d’Union (1840) jusqu’à l’aurore du XXe siècle. Il s’agit en fait d’un recueil de onze essais, dont deux inédits, publiés dans diverses revues et ouvrages collectifs entre 2002 et 2016. Certains des essais ont été remaniés par l’auteur alors que d’autres sont restés tels que publiés à l’origine.

Consulter l'article (via Érudit)


Imprimer