Page couverture du BHP

Denis Monière et Florian Sauvageau (dir.), La télévision de Radio-Canada et l’évolution de la conscience politique au Québec, Québec, Presses de l’Université Laval, 2012, 220 p.

Auteur(e): Olivier Côté
Type: Compte rendu

Extrait

Cet ouvrage fut publié dans le contexte du 60e anniversaire de la télévision de Radio-Canada, en 2012. Il est constitué des actes du 10e colloque de la Société du patrimoine politique du Québec, organisé en collaboration avec le Centre d’études des médias, qui eut lieu au Musée de la civilisation, à Québec, le 21 septembre 2012. Denis Monière, professeur honoraire du département de science politique de l’Université de Montréal, et Florian Sauvageau, professeur émérite du département d’information et de communication de l’Université Laval et ex-journaliste d’expérience, sont les codirecteurs de cet ouvrage.

Le concept intégrateur de tous ces textes est celui de conscience politique, qui comprend « l’ensemble des représentations qui sont transmises aux individus », et qui s’articulent autour de « l’identification aux autres, au sentiment d’attachement ou d’appartenance au groupe ». La télévision publique de Radio-Canada est ici appréhendée comme vecteur d’appartenance à la nation et de culture commune, comme créatrice de représentations collectives pour le Québec. Dans cette perspective, les angles d’approche déployés par les auteurs réunis sont variés : expérience de la télévision à la première personne, angle linguistique, réflexion épistémologique, analyse du discours des émissions, économie politique des médias et des réseaux sociaux (dont politiques culturelles et régulation), normes et pratiques du journalisme, analyse quantitative de la popularité de certains types d’émission, sociologie de la propagande et étude des cadres sociaux et médiatiques de l’imaginaire collectif.

Consulter l'article (via Érudit)


Imprimer