Page couverture du BHP

Christopher Dummitt, Unbuttoned. A History of Mackenzie King’s Secret Life, Montréal et Kingston, McGill-Queen’s University Press, 2017, 352 p.

Auteur(e): Alexandre Turgeon
Type: Compte rendu

Extrait

Les excentricités de Mackenzie King sont bien connues. Celui qui fut premier ministre du Canada entre 1921 et 1926, 1926 et 1930, puis entre 1935 et 1948, était un homme étrange, lui qui communiquait avec l’au-delà comme d’autres entretiennent une correspondance soutenue, en plus d’avoir une relation pour le moins… particulière avec sa mère, de son vivant comme après sa mort. Tout cela est bien connu, du fait que Mackenzie King a tenu, presque sans interruption entre 1893 et 1950, un journal où il notait minutieusement ses pensées, qu’elles relèvent du politique ou de son intimité. Depuis la parution de l’ouvrage de l’historien militaire C.P. Stacey, en 1976 – combiné au dépôt de ces documents à Bibliothèque et Archives Canada, par la suite –, tout cela fait même partie du domaine public. Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, si l’ouvrage de C.P. Stacey a révélé au monde les excentricités de Mackenzie King, ce n’était toutefois pas la première fois qu’elles voyaient la lumière du jour, comme nous le rappelle Christopher Dummitt. 

Consulter l'article (via Érudit)


Imprimer