Page couverture du BHP

Jonathan Livernois, La Révolution dans l’ordre. Une histoire du duplessisme, Montréal, Boréal, 2018, 248 p.

Auteur(e): Sarah-Émilie Plante
Type: Compte rendu

Extrait

Depuis sa disparition survenue en septembre 1959, historien-ne-s, journalistes et essayistes se sont emparés de la figure de Maurice Duplessis. Cet examen s’est fait sous toutes les coutures, s’attardant tantôt à l’homme, au politicien redoutable, ou à une époque entière dont il est dorénavant indissociable. L’impressionnante littérature consacrée au premier ministre aura emprunté plusieurs chemins et subi sa juste part d’influence des grandes tendances de l’historiographie québécoise. Au cours des quinze dernières années, les études duplessistes ont reçu une belle part d’attention de spécialistes chevronnés, tout comme elles ont suscité l’intérêt des jeunes chercheurs. Après les ouvrages audacieux de réinterprétation du duplessisme des années 1980 et 1990 et les études s’intéressant à la société québécoise de la « Grande noirceur », pourrait-on croire que tout a été dit sur les années Duplessis ?

Consulter l'article (via Érudit)


Imprimer