Fil de nouvelles

Mesure exceptionnelle pour une situation inédite

Type: Éditorial

La crise sanitaire que nous traversons frappe durement le monde de l’édition. Entre le mois de mars et la fin du printemps, nombre d’éditeurs ont dû mettre en veilleuse leur travail de production en raison de la fermeture effective de la chaîne du livre, des imprimeries en amont aux librairies en aval. La situation vécue par les revues savantes est similaire à bien des égards. Après une pause de quelques semaines, le Comité de rédaction du Bulletin d’histoire politique a repris le collier au printemps en s’occupant notamment des rares textes reçus pendant le plus fort de la crise — du début de la crise jusqu’au mois d’août 2020, le nombre de textes reçus a été anormalement faible. C’est toutefois le processus d’évaluation scientifique qui a été grandement ralenti en raison de la difficulté soudaine à trouver des évaluateurs externes.

Les relations France-Québec depuis la Révolution tranquille

Type: Appel à contributions [Colloque]

Le Centre interuniversitaire de recherche sur les Relations internationales du Canada et du Québec (CIRRICQ), le Groupe d'études et de recherche sur l'international et le Québec (GERIQ), et l'École nationale d'administration publique (ÉNAP) co-organisent une conférence de chercheurs universitaires de deux jours sur les relations entre le Québec et la France depuis la Révolution tranquille dans le but de produire un numéro spécial du Bulletin d’histoire politique.

De la mémoire à l’histoire : les Révolutions tranquilles au Québec, au Canada et à l’international

Type: Appel à contributions [Colloque]

La Révolution tranquille est une période phare de l’histoire récente du Québec qui continue d’alimenter les réflexions des chercheurs et spécialistes en sciences humaines. Souvent associée aux grandes réformes mises de l’avant par le gouvernement libéral de Jean Lesage entre 1960 et 1966 et à leurs impacts sur l’évolution socioéconomique et culturelle du Québec, la Révolution tranquille se conçoit de plus en plus telle une matrice reconfigurant en profondeur les paramètres du vivre-ensemble de la société québécoise entre la fin des années 1950 et le début des années 1980. Objet de mémoire, la Révolution tranquille est devenue progressivement un objet d’histoire, étant donné la distance historique qui nous sépare de celle-ci et qui nous permet de jeter un nouvel éclairage sur ses tenants et aboutissants.